Skip to Main Content »

Search Site

J'ai peur

Ensemble contre la peur

Pull Charles / Pull-Erpelding Marie-Claire

Soyez le premier à commenter ce produit

Disponibilité : immédiate

Prix normal : 24,00 €

Prix spécial : 10,00 €

Vous arrive-t-il d’avoir brusquement très peur sans raison? Evitez-vous certains endroits parce qu’ils vous font peur? Avez-vous peur des autres? Avez-vous peur des araignées, des ascenseurs, des endroits élevés? Êtes-vous obligé de tout contrôler? Vous faites-vous des soucis pour tout et pour rien?...
Si vous avez répondu oui à une ou plusieurs des questions précédentes, ce livre est pour vous!

J'ai peur

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Plus de vues

Fichiers

Adresses (437.9 KB)
Livres (522.8 KB)
Tables des matières (501.8 KB)
Vous pourriez également être intéressé par le(s) produit(s) suivant(s)
Ich bin TRAURIG

24,00 €
Je suis TRISTE

24,00 €
   
Editeur Editions Saint-Paul
Nombre de pages 248
Dimensions 18 x 21 cm
Couverture Brochure
Parution 26.06.2008
Langues Français
ISBN 13 9782879637129
Disponibilité immédiate

Préface

Les troubles anxieux sont très fréquents


Les troubles anxieux sont les plus fréquents de tous les troubles psychiques. Ils sont environ deux fois plus fréquents que les troubles dépressifs, vingt fois plus fréquents que le trouble bipolaire (ou psychose maniaco-dépressive), plus de trente fois plus fréquents que la schizophrénie. Environ un homme/une femme sur quatre ou cinq souffre d’un trouble anxieux au cours de sa vie. Les troubles anxieux répondent à l’ensemble des critères de signifi cativité clinique requis par les systèmes de classifi cation actuels.

Les troubles anxieux se compliquent


Ils provoquent une souffrance signifi cative sur le plan clinique et une altération du fonctionnement sur le plan social ou professionnel et dans d’autres domaines importants. De plus, près d’un quart des personnes qui souffrent d’un trouble anxieux présentent une altération sévère du fonctionnement, comme en témoignent des arrêts de travail prolongés pour cause de maladie, des hospitalisations brèves mais urgentes dans les services de psychiatrie, des séjours prolongés dans des cliniques psychosomatiques, la perte du travail, des échecs scolaires, des demandes de mise en invalidité, le retrait et l’isolement social. Non traités ou détectés tardivement, les troubles anxieux mènent régulièrement à des complications. Les complications les plus fréquentes concernent des dépressions, souvent suffi samment graves pour nécessiter une hospitalisation en psychiatrie, un traitement ambulatoire de longue durée et un arrêt de travail prolongé pour cause de maladie. D’autres complications fréquentes comprennent l’abus d’alcool, de médicaments, de nicotine voire dans certains cas de drogues illégales, avec une évolution vers la dépendance à ces substances dans un nombre non négligeable des cas. Chaque trouble anxieux peut se compliquer d’un ou de plusieurs autres troubles anxieux. Par ailleurs, tous les troubles anxieux ont de façon quasi systématique de nombreuses conséquences habituelles, parmi lesquelles une réduction de la qualité de vie, des diffi cultés avec les enfants, les parents, les collègues de travail. Dans ce livre, l’ensemble des complications habituelles est rassemblé sous l’appellation « les suspects habituels ».

Les troubles anxieux sont découverts (trop) tard

La plupart des troubles anxieux sont détectés tardivement, souvent de nombreuses années après leur survenue. A titre d’exemple, il a été établi par des études scientifi ques rigoureuses que les patients souffrant d’un Trouble obsessionnel-compulsif prennent en moyenne sept (!) ans avant de chercher une aide professionnelle pour leur trouble auprès d’un psychiatre ou d’un psychologue. Il en va de même des personnes qui présentent une Phobie sociale ou une Anxiété généralisée. Elles aussi mettent habituellement de nombreuses années avant de frapper à la porte d’un médecin ou d’un
psychologue. Les personnes qui ont été ou qui sont victimes d’un abus ou d’une maltraitance physique ou/et psychique au cours de leur enfance, leur adolescence voire à l’âge adulte n’osent souvent pas parler à qui que ce soit de ce qui se passe ou de ce qui leur est arrivé, et ceci d’autant moins quand il s’agit d’un abus sexuel. Il existe de nombreuses raisons pouvant expliquer cet état
de fait. Certaines personnes ont peur d’être prises pour des « malades » ou des « fous », ou elles ont honte ou se sentent – à tort – coupables, ou elles sont persuadées que personne ne pourra les aider de toute façon. Toutes ces idées font que les personnes concernées ne parlent pas de leur trouble anxieux ou qu’elles le cachent derrière des symptômes mieux acceptés sur le plan social, par exemple des maux de tête, des douleurs digestives, des sensations vertigineuses, des douleurs du bas ventre ou un mal de dos.

Les troubles anxieux commencent (habituellement) tôt


A côté de l’Anxiété de séparation dont le début se situe toujours dans l’enfance ou au début de l’adolescence, plusieurs autres troubles anxieux débutent également souvent dans l’enfance, en particulier la Phobie sociale, de nombreuses Phobies spécifi ques et le Trouble obsessionnel-compulsif. Sans oublier que les événements traumatiques vécus au cours de l’enfance peuvent conduire à un Etat de stress posttraumatique. Ces troubles ne sont pas toujours détectés, ou ils sont détectés tardivement. Ils peuvent être responsables directement ou indirectement de diffi cultés scolaires, d’interruptions de la scolarité, d’arrêt de scolarité ou de départ de l’école sans diplôme.


Les troubles anxieux peuvent être traités (et souvent être guéris)

Or, il existe des traitements très effi caces pour chacun des troubles anxieux, avec en premier lieu de nombreuses techniques et stratégies provenant de la thérapie cognitivo-comportementale. Pour chaque trouble anxieux, il existe des douzaines d’études « contrôlées et randomisées » (voir chapitre 85) qui montrent que cette thérapie est très effi cace. D’autres psychothérapies, par exemple la psychothérapie psychanalytique et la thérapie systémique, peuvent trouver une application dans le traitement des troubles anxieux, en particulier dans les cas où ils ont leur origine dans des événements traumatiques de l’enfance ou dans des dysfonctionnements dans l’entourage, en particulier dans la famille ou dans le couple. Certains médicaments, avec en premier lieu divers antidépresseurs ou tranquillisants, peuvent avoir un effet positif dans la plupart des troubles anxieux. Les possibilités thérapeutiques ne font pas défaut pour traiter ce groupe de troubles, extrêmement importants et fréquents.

Ce livre comporte six parties

Les cinq premières parties comprennent chacune 20 chapitres, la sixième en comprend 11. Dans chaque chapitre, la page gauche décrit en détail un thème précis et bien délimité. Les points essentiels sont rassemblés et rappelés sur la page droite. Chaque chapitre est introduit par un « gros » titre, qui a pour but d’attirer l’intérêt du lecteur sur le thème qui est traité sur les deux pages qui le composent. Une barre fi gurant en haut de la page droite indique le concept scientifi que dont il est question dans le chapitre. Le paragraphe figurant en bas de la page droite comprend
soit une indication pour un site web, une référence bibliographique ou une explication supplémentaire.

La première partie comprend de nombreuses informations générales sur l’anxiété et les troubles anxieux, leurs bases biologiques, leur diagnostic, la mesure de leur sévérité, leur délimitation et/ou leur présence simultanée ou successive avec d’autres troubles psychiques, leur fréquence, leur détection précoce ou tardive et leurs complications.

La deuxième partie explique ce qui se passe au cours d’une attaque de panique et décrit le Trouble panique, l’Agoraphobie, la Phobie sociale et les différentes variétés de Phobies spécifiques. La description de chaque trouble est illustrée à travers l’histoire d’un cas typique (fictif) et suivie de deux chapitres intitulés « qui peut m’aider et comment ? » et « comment puis-je m’aider
moi-même ? ».

La troisième partie décrit le Trouble obsessionnel-compulsif, l’Anxiété généralisée, l’Anxiété de séparation et l’Etat de stress posttraumatique. La description de chaque trouble est à nouveau illustrée à travers l’histoire d’un cas typique (fictif) et suivie de deux chapitres intitulés « qui peut m’aider et comment ? » et « comment puis-je m’aider moi-même ? ».

La quatrième partie présente les principales techniques et stratégies utilisées en thérapie cognitivo-comportementale, par exemple l’apprentissage de techniques respiratoires, d’exercices de relaxation, d’exercices d’exposition dans la réalité, en imagination et en réalité virtuelle, le repérage des pensées automatiques et des erreurs cognitives et le travail systématique sur ces pensées et erreurs, appelé restructuration cognitive.

La cinquième partie décrit les principales autres méthodes de traitement actuellement disponibles, en particulier les traitements médicamenteux, ainsi que les principaux autres types de psychothérapie. Suivent la description de méthodes supplémentaires de traitement, avec en particulier le sport, l’art-thérapie, l’internet et le cinéma ainsi qu’une réfl exion sur ce qui compte vraiment dans la vie de chacun.

La sixième partie comprend quatre indications importantes pour les personnes qui souffrent d’un trouble anxieux. A qui s’adresser pour obtenir des conseils et les premiers soins ? A qui s’adresser pour trouver une aide professionnelle ? Où trouver compréhension et soutien ? Qu’est-ce qu’une psychothérapie cognitivo-comportementale?

Le livre se termine par la description détaillée d’une psychothérapie cognitivo-comportementale simple, séance par séance.

Charles Pull / Marie-Claire Pull-Erpelding: Ensemble contre la peur
J’ai peur
Qu’est-ce qui m’arrive ?
Qui peut m’aider et comment ?
Comment puis-je m’aider moi-même ?


Vous arrive-t-il d’avoir brusquement très peur sans raison ? Peur de mourir ? Peur de perdre la raison ? Peur de perdre le contrôle ?
Evitez-vous certains endroits parce qu’ils vous font peur ? Par exemple les supermarchés ou les cinémas ?
Avez-vous peur des autres ? Peur de vous ridiculiser ? Peur de faire quelque chose / de parler devant les autres ?
Avez-vous peur des araignées, des ascenseurs, des endroits élevés ? Peur de prendre l’avion ? Peur de rouler sur l’autoroute ? Peur des tunnels ? Peur du sang, des piqûres, des prises de sang ?
Êtes-vous obligé de tout contrôler ? De tout ranger d’une façon très précise ? Avez-vous peur des microbes ? Vous lavez-vous tout le temps les mains ?
Vous faites-vous des soucis pour tout et pour rien ? Avez-vous des difficultés à contrôler vos soucis ?
Vous est-il arrivé quelque chose de très grave dans votre vie ? Avez-vous été agressé(e) physiquement ? Avez-vous été maltraité(e), abusé(e) ? Vous arrive-t-il de revoir des images de ce qui s’est passé autrefois ?
Avez-vous peur d’aller quelque part sans votre mari / sans votre femme ? As-tu peur d’aller quelque part sans tes parents ? Parce que vous avez (tu as) peur de ne plus jamais le/la/les revoir ?

Si vous avez répondu OUI à une ou plusieurs des questions précédentes, ce livre est pour vous!

Charles Pull est psychiatre et psychologue et a une formation en psychothérapie cognitivo-comportementale. Il est « professeur associé » à l’Université du Luxembourg et enseigne aux universités de Strasbourg, Lyon, Liège et Vienne. Charles Pull a publié plus de 200 articles dans des revues scientifiques internationales.
Marie-Claire Pull-Erpelding est psychologue clinicienne et a une formation en psychothérapie cognitivo-comportementale, en hypnose, en psychothérapie brève et en EMDR.